L’Ecosse, paradis des oiseaux de terre et de mer

Images et vidéos des bords de mer et des landes écossaises

On désigne parfois par Mainland, ou « Ecosse continentale » la partie du pays accessible par la terre depuis l’Angleterre. Cela comprend les Uplands, au sud d’Edinburgh, les Grampians, entre Aberdeen et Inverness, et les Highlands, au nord de cette dernière ville. Le reste du pays comprend pas loin de 800 îles, parfois totalement inaccessibles.

Avec presque deux fois la surface de la Suisse, mais les deux tiers de sa population, l’Ecosse nous apparaît comme un grand pays sauvage et couvert de landes désertes (et humides).

La présence de vastes étendues sauvages est propice à une faune riche, notamment en oiseaux.

Plusieurs séjours nous ont conduits dans différentes parties du pays et de ses îles et je souhaite ici vous faire profiter de notre expérience de cette contrée.

Ce ne sont que des esquisses de lieux particulièrement intéressants. Il convient cependant de garder les yeux ouverts lorsque l’on parcourt ces routes, souvent étroites, voire à une seule piste dans le nord. Combien de fois n’a-t-on pas été surpris par un Hibou des marais sur un poteau, un lagopède ou une perdrix dans la bruyère.

Malgré la rareté des êtres humains sur certains tronçons, les animaux restent peu farouches et, pour autant que l’on reste dans son véhicule, on peut faire de belles observations ou réaliser des images inoubliables.

fr_FRFrançais